3eme LIEU

gz8_6

Le troisième lieu, notion forgée au début des années 1980 par Ray Oldenburg, professeur de sociologie urbaine à l’université de Pensacola en Floride, se distingue du premier lieu, sphère du foyer et du deuxième lieu, domaine du travail et se définit comme un espace vibrant d’activités. De nouveaux types de bibliothèques voient le jour en Europe du Nord et dans les pays anglo-saxons. Ces projets présentent des espaces plus orientés vers la sociabilité et le mélange des publics et de l’offre documentaire.

La bibliothèque Troisième Lieu propose à ses usagers des formes de « Vivre Ensemble » multiples et un cadre convivial propice au bien être. Elles permettent l’accès à un premier niveau de rencontre informelle entre usagers, habitants d’un même quartier ou d’une même ville. Le confort physique et humain incite au prolongement du séjour et y introduit de nouveaux usages sociaux: parler, téléphoner, boire ou manger.

Le modèle des bibliothèques Troisième Lieu propose un horizon de possibilités élargi où, missions sociales et culturelles se conjuguent plus étroitement. La France, jusqu’alors moins prompte que les pays nordiques à souscrire à ce concept s’y ouvre maintenant pleinement.

A presto da IN MEZZO